Rechercher
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online      
logo rss
logo youvox
devenez rédacteurs
A la une
A la une

En Mode Panda : spéciale déjante

Partagez cet article  ›› 
dimanche 23 janvier 2011, par Elliot Emery
imprimer article 

« Ils sont partis loin là … » « Ohhhh oui ! » Réaction habituelle que nous avons avec Augustin, mon acolyte cinéphile, lorsque nous voyons ce genre de film dit « déjanté ». Habitué des Modes Panda à outrance, il nous est arrivé d’en visionner à de nombreuses reprises. Vous savez, ces films dont le début peut paraître anodin, voire simpliste et un peu niais, mais qui peu à peu dérive vers l’impressionnant et le délirant, au fil d’une histoire qui peut vous amener des extra-terrestres végétariens dans un thriller romantique.

Dikkenek

Un film par des belges sur les belges. JC et Stef sont des amis d’enfance. Alors que l’un est grande gueule, amateur de filles et dragueurs invétéré, Stef est fleur bleue. Les deux compères se retrouvent embringués dans une histoire sans queue ni tête. Un film qui démontre à quel point un peu d’autodérision ne fait de mal à personne et peut même faire bien rire les autres.

Hé Mec, elle est où ma caisse ?

Un Very Bad Trip avant l’heure, complètement frappé. Deux étudiants qui après une soirée bien arrosée, ont perdu leur voiture… et leur mémoire. En essayant de reconstituer leur soirée de la veille, ils se retrouvent en quête du distrubteur dimensionnel, poursuivis par des aliens sexys, embarqués par la police et séquestrés par un psychopathe, le tout arrosé d’une dose de blagues graveleuses, de quoi redonner le sourire à presque n’importe qui.

Las Vegas Parano

Un homme et son avocat partent pour Las Vegas. Un film étrange, où on peut suivre leur lente débauche dans la drogue et l’alcool. Une histoire déjantée, qui nous transporte complètement dans l’univers des deux larrons. Non, non, c’est un film, pas un mauvais rêve.

The Big Lebowski

Impossible de faire une série déjantée sans parler des frères Coen, et bien sûr de The Big Lebowski. Une merveille du genre, où on peut voir évoluer the Dude et son flegme légendaire, hésitant entre Bowling et Russe Blanc. Félicitation à celui qui arrivera à compter le nombre de « Fuckin* » prononcés par chacun des personnages au cours du film.

Mais qui a tué Pamela Rose

Pour finir cette série bien incomplète (il y aura une suite) une comédie française, orchestrée par Kad et Olivier, accompagnés de Jean Paul Rouve et Gérard Darmon. Un pastiche de Twin Peaks, un film assurément drôle, des répliques cultes, un faux thriller mené par deux agents du FBI qui mérite le détour.

dimanche 23 janvier 2011, par Elliot Emery
imprimer article  Autres articles de Elliot Emery |
Un seul article pour l'instant
Réagir à cet article

bouton radio modere priori

forum info modere

form pet message commentaire
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    texte
Qui êtes-vous ?
Se connecter

youvox
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online
   

http://cinema.youvox.fr est motorisé par spip 3.2.1 [23954]. creations sites internet Rizom