Rechercher
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online      
logo rss
logo youvox
devenez rédacteurs
A la une
A la une

Nue Propriété - de Joachim Lafosse

Partagez cet article  ›› 
mercredi 21 mars 2007, par HA
imprimer article 

Nue Propriété est le premier long métrage du réalisateur belge Joachim Lafosse. Les premiers films sont toujours intéressants ne serait-ce que pour la découverte d’un genre (en espérant qu’il soit nouveau), et surtout pour pouvoir suivre l’évolution depuis sa base du chemin que parcourra le réalisateur et les orientations qu’il suivra. N’oublions jamais les premiers films tels qu’A bout de souffle, Les 400 coups ou encore Citizen Kane, et même s’il est certainement présomptueux de faire un parallèle avec Nue Propriété, ce dernier marque une ouverture tonitruante de la filmographie de Joachim Lafosse.

Nue Propriété traite du cocon familial et de la certaine inconstance des relations qui fleurissent et fanent au sein de celui-ci. La maison dans laquelle la famille vit est le point central incontestable de cette histoire, comme un personnage à part entière, et c’est d’ailleurs presque le seul lieu où les acteurs évoluent. Ce quasi huis clos présente une mise en scène originale constituée en grande partie de plans fixes et de plans séquences. Ceci à pour particularité d’instaurer une ambiance pesante et amène le spectateur dans un état d’attente, anxieux de savoir ce qu’il va arriver. Cette tension palpable et continuelle apparaît dès la première séquence où Isabelle Huppert essaye un nouveau vêtement. Cette scène s’inscrit au début du film comme elle aurait pu apparaître à un autre moment. Il n’y a ni début ni fin, c’est une partie de la vie, un segment, un bout, un morceau.

La relation que la mère entretient avec ses fils est presque incestueuse, chacun perd ses repères et la maison est cause d’une certaine promiscuité. Il n’y a plus d’isolement personnel, tout est partagé, les frontières s’effacent, et on le ressent presque inconsciemment car les portes et fenêtres sont toujours ouvertes. La maison est devenu lieu commun où chacun parle ouvertement, agit sans retenu. Il existe effectivement un continuum dans cette famille, un perpétuel rapport de causalité. Chaque événement en provoque un autre, s’exacerbant jusqu’au point de rupture.

Les plans fixent permettent aussi une récurrence dans les hors champs. Les personnages apparaissent dans le cadre puis ressortent, et nous assistons à la situation, d’un seul point de vue. On se demande fréquemment qui est l’intrus, qui est en trop et c’est précisément là où Lafosse fait intervenir le spectateur et où il le rend acteur et penseur face à ce drame familial.

Nue Propriété est la propriété d’un bien dont un autre à la jouissance. Mais c’est aussi une propriété nue, c’est-à-dire, ce dont on a la jouissance et qui est mise à nue, révélée de tous et par tous. Or, les sentiments propres à chacun ne le sont plus et s’étalent terriblement. Voilà pourquoi le film touche au plus profond et témoigne d’un mal-être qui sommeille en nous. Et ce sont les deux frères jumeaux interprétés par Jérémie Rénier et Yannick Rénier qui avec deux remarquables prestations fusionnelles et paradoxalement opposées transmettent ce message fort. Un contraste que l’on retrouve entre le dévoilement des sentiments et le malaise intérieur qui ne peut être partager.

Le film contient un seul morceau de musique, qui se situe à la toute fin. Le réalisateur explique dans une interview que dans un film la musique est superflue lorsque les émotions passent sans cet élément. Ce n’est juste qu’un ajout pour combler les trous, où alors il faut la penser avant le tournage. Et on se rend rapidement compte que le résultat est incroyable car en effet pas une note ne viendra perturber la narration, ni même l’accompagner, excepté à la fin donc là où les violons tirent de manière excessive pour traduire l’absence d’harmonie qu’il règne dans cette famille.



mercredi 21 mars 2007, par HA
imprimer article  Autres articles de HA | Mots-clés |

Sur le thème : Isabelle Huppert

Réagir à cet article

bouton radio modere priori

forum info modere

form pet message commentaire
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    texte
Qui êtes-vous ?

youvox
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online
   

http://cinema.youvox.fr est motorisé par spip 3.0.17 [21515]. creations sites internet Rizom